MJC du Laü - 81 avenue du Loup - 64000 PAU - Tél. : 06 22 11 67 43 - ibg.secretariat@orange.fr

La hàmi dou més de may

0

La hàmi dou més de may

La faim du mois de Mai – A l’heure de l’apéritif, le jour de la fête du village, j’entendis Y. de Craquesau dire à ses amis que le sermon de la Messe avait été long comme « la faim du mois de Mai ». Quelques jours plus tard un vieux grand-père questionnait mon père : « Ça va Etienne, la faim du mois de Mai est passé ? ».

Mais que pouvait donc être cette faim du mois de Mai ? C’est mon grand-père qui me donna la réponse…

____________

    Qu’èri serban à la misse û die de hèste dou bilàdy? e qu’abi remercat déns l’assisténce, Yustî dou Craquesau, qui nou bienè ta dìs? yaméy ta misse. Lou hasar que boulou, que talèu la misse acabade, en houlasseyan dap quàuqu?s garçoûs dou mé àdy?, qu’ou tournèy béd? ataulat dap quàuqu?s amics deban d’aquéts petits beyrouléts qui apèren « apéros » e que l’entenouy coumenta la ceremounie de la glèyse coum aço : « Ah parlat-me d’aquést? misse ! que hasè déns la glèyse û gaumas à-t coupa l’alét e û sermoû lounc coum la hàmi dou més de may ! »

    Las pribacioûs dou coarèsme qu’èren passades que y abè deya dies. Que sabi que may qu’ère lou més de la bièrye, lou de las flous. Més que poudè doun esta qu’aquére hàmi dou més de may ? Bién entenut, n’at poudi pas demanda au Yustî. N’at gausèy pas tapoc demanda per case de pòu de-m ha foùt? de you. Méy tard qu’entenouy û biélh Pepé, dìs? au Papa dap û èr de-s foùte : « E ba Estiène ? La hàmi dou més de may qu’éy passade ; que ban poudé coumença lou yamboû ! »

     Que-m hasardèy toutû à demanda au Pepé ço qui ère doun qu’aquére diàbl? de hàmi. « Ah maynat », ce-m respounou « lou téms qu’a cambiat, més quoan èri yoén coum tu, qu’arribabe soubén de càl? primeya la mascadure. Ne-s y tuabe pas qu’û porc per maysoû, e soubén pas trop gran. E debut may, las prumères proubisioûs : esquiau, tripes, saucisses, hampéte, qu’èren achicades, soubén fenides. E enta poudé passa l’an, la règle que boulè de nou pas coumença lou yamboû, ni la car dou grèch, que n’estoùss? fenit lou més de may. Que pos créd? que dap lous dies de tribalh de méy en méy louncs e la calou, l’estoumac qu’auré boulut àut? cause que cés?s e habes-grosses, quàuqu?s oéus, e car de méy en méy raremén si n’éy û lapî ou ûe biélhe poure, bèt cop. Lou Boun Diu boùlhi que yaméy n’at tournim béd? ! »

Y dé L

Partager sur :

Infos de l'auteur

Laisser une réponse