MJC du Laü - 81 avenue du Loup - 64000 PAU - Tél. : 06 22 11 67 43 - ibg.secretariat@orange.fr

PAU BILE REALE

0
Pau, bile reale.

Malaye ! Be passe bìst? lou téms, toutû ! Er an passat, era bile de Pau que celebrè dap lous aunous, l’assassinat dou Noùst? Enric per « lou diàbl? bér » de Ravaillac et 16 de may 1610 à Paris.

Quàuqu?s sés d’estiu, daban det castèth de Gastoû Febus, qu’esté û hère beroy espectàcl? dap eboucacioûs istouriques. Et moùnd? que-s amassè entà béd? « La Lune avec les dents » (2). Aquést? estiu que s’y tournèn coum et defun Jules Verne !

Tabé qu’y abou councurrénce d’autous ta ha det réy de Nabarre et counquistadou dera lûe, més et moùnd? qu’at sap qu’ère et « Vert Galant » ! E lûes, que-n abè bist à passa bère troupe…

Puch ets Biarnés qu’aprengoun que-s abèn retroubat et soû cap. Per faute d’ADN, ets especialìst?s y cerquàyr?s n’an pas poudut dìs? si ère demourat huganaut ou bertadè catoulic ! Qu’abè cambiat hère de cops d’abis y d’idées. Qu’ère hort poulitic y que debè esta dilhèu drin centrìst? ! Et purmè sendic dera bile de Pau, ûe soucialìst?, que-s boulou recupera et cap enta-s ha drin de reclame. You que pensi que l’os qu’abè l’Enric debath dou melic qu’aberè hèyt ûe bère clau ta « Pau Porte des Pyrénées »!

Toutû, que pouderém decha-u demoura-s en pats à Paris au loc de-u béd? déns ûe nabère expousicioû, û beroy tros det noùst? Toutankhamon de Gascougne !

Qu’abèm deja expausat et co de Charles de Nabarre (2) au Counsélh Generau pendén quàuqu?s més ! Chéns parla det réy de Suède, et noùst? Bernadotte !

Bè-n, que-m pénsi qu’à Pau qu’abém prou celebrat la mourt dets noùst?s faraoûs, sinous que-ns bam ploura ets oélhs ! Més, l’istòri qu’a ensegnat que : « ce sont les hommes de paix qu’on assassine », entat pràub? Enric, û cop que suféch !
Eth Baretounés.

(1) Expression qui se dit en parlant d’une chose qu’il est impossible de faire. Elle fut utilisée par Rabelais dans son Pantagruel  (1532). On trouve aussi, promettre, décrocher et demander la lune.

(2) Charles II de Navarre, dit Charles Le Mauvais (1332-1387). Mort à Pampelune, son coeur est conservé en l’église Sainte-Marie d’Ujue en Navarre (à 50 km de Pampelune et 20 km de Tafalla).

Partager sur :

Infos de l'auteur

Laisser une réponse