MJC du Laü - 81 avenue du Loup - 64000 PAU - Tél. : 06 22 11 67 43 - ibg.secretariat@orange.fr

Desaguis de câs

0

« Les excréments solides et liquides des chiens et autres animaux » atau qu’apèren lous preséns qui dèchen lous câs au moùnd? de la bile e de las campagnes. Qu’éy defendut aus câs de decha mustres dou lou passàdy?, ce dìsin soubén lous màyr?s, e l’àut? die la de Pau. Més lous câs ne sàbin pas léy?, pénsi. Permou, susmetuts coum soun, qu’anerén aus petits endréts publics, coum hèn tout lou moùnd?… ou quàsi touts, permou que, si lous àrb?s e poudèn parla, que-p countarén quin hèn serbìci aus câs, e quauquecop tabé aus òmis qui s’an à esloucha la bouhigue. Û d’aquéts malurous que-s ère dechat gaha en aquéres per û pouliciè de bile sus la Haute Plante.

– Qu’éy ço qui hèt aquiu ?

– E dounc ? tè, que pìchi you !

– Ne sabét pas qu’éy defendut ?

– You qu’at sèy, ya, més pas la mie bouhigue.

L’òmi d’oùrdi qu’at dechè coum aco, permou qu’ét tabé e-s abè à boeyta, més en û endrét reglementàri. Lou téms de y arriba – més qu’ère prou loégn – qu’esté lou soû pantelou qui recebou l’arrous ! Be bedét que n’éy pas toustém coumòd? de ha respecta la léy e que counéchi plâ de municipalitats qui se-n bédin toustém hère dap lous câs sus aquét sudyèc.

Toutu quàuqu’arré que-m tesique. À Pau, que parlen de câs « et autres animaux », de quins animaus e parlen ? Arrés n’at sap, lhèu dous moutoûs ? Be dìsin soubén que cau « decha picha lou merinos » ! Per aco, soùnqu? au téms de la sòude1, ne-n y a pas goàyr? per las carrères. E, s’éy lou cas, ne countét pas sus lous aulhès enta amassa ço qui lous moutoûs e dèchen coum soubeni dou lou passàdy?. Toutû, que deberén ha coum éy oubligat entaus câs. Qu’at sabét si-n abét û. Que cau amassa beroy la cause en ûe pouchote hèyte esprès e yeta-le en û endrét mercat entad aco. Qu’éy la léy, e si nou la seguit pas, que calera paga ûe aménde. Nou-p demanden pas d’ana boucha lou cu dou bôste câ.

Més, lous « autes animaus », e serén au ménch las baques ? À part las qui soun pintrades sus lou drapèu biarnés, ne-n bedét pas hères per las carrères. E, se-n y abè, que caleré au baquè ûe bère saque enta y ha càb? lous pastèts esglachats.

Que-n debét abé hartère de léy? causes sus aquét sudyèc, més hicat-pe à la place dous màyr?s qui sìnnen oùrdis, qui miassen, e qui bédin tout die aquéres garnitures, e qui enténin lou moùnd? esmalits, permou qu’éy toustém lou câ dous autes lou coupàbl?.

Û pouliciè, qui gaytabe tout die, que credou de-n abé troubat û. Que souè à la porte d’ûe hémne qui-s troubè susprése d’esta encusade.

– « Qu’éy lou bòste câ, que l’èy bis ! »

– « Més, quin pensat que pouderé esta ét, ce digou en amucha lou soû petit cagnoutot « caniche » ? E credét que dous soûs petits budèts que pot sourti û estrounc d’aquét talh ? »

Que y a û patou qui se-n déu arrìd? encoère, d’aquére hèyte…

1 sòude n.f. ouverture du pâturage aux animaux, transhumance (cf. bedat).

Partager sur :

Infos de l'auteur

Laisser une réponse