MJC du Laü - 81 avenue du Loup - 64000 PAU - Tél. : 06 22 11 67 43 - ibg.secretariat@orange.fr

DEMARCHE INITIATIVE

0

Voici quelques notes relatives à cette réunion (durée 10h 30 à 12h30, 7 personnes présentes). IBG représentée par Maurice Triep, Alain Baillinou, Pierre Bidau, Léon Sayous

Interlocuteurs François Pouthier directeur de l’Institut départemental de développement artistique et culturel de la Gironde, Antoine Pascaud de l’Université Michel Montaigne, Alain Viaut chercheur au CNRS

Objet: demande du Conseil départemental portant sur la politique linguistique Initiativa, bilan et perspectives.

Entretien empreint de cordialité.

La mission de nos interlocuteurs, redonner du souffle à cette opération et faire que ses partenaires ne s’affrontent pas (béarnais, gascon, occitan) et trouvent plutôt des terrains d’entente pour la valorisation et la pérennité de ces langues.

Nous avons expliqué les raisons de notre désaccord sur la graphie et témoigné de certaines manoeuvres de mise à l’écart de l’IBG dont la place doit être reconnue et respectée sans que pour autant il veuille la disparition de ceux qui n’ont pas les mêmes références linguistiques que lui.

François Pouthier considère que les Calandretas, tout en comprenant nos réticences quant à la graphie enseignée est un outil de conservation de la langue.

Nous avons mis en avant nos cours de béarnais dans 8 communes.

Nos éditions d’ouvrages les ont intéressés ainsi que les Jeux Floraux.

Nous avons remis à chacun un bilan d’activité établi par Bernard Coustalat accompagné d’un exemplaire de “Pitou lou Sarriot”.

Léon Sayous a proposé une rencontre (sous une forme à définir) entre scientifiques qualifiés pour débattre sur la question du béarnais, du gascon et de l’occitan et avons avancé pour notre part les noms d’André Joly, André Blanchet et Christian Desplat, une suggestion qu’ils ont retenue avec intérêt et qu’ils vont concrétiser.

Voilà en gros ce qu’il y a à retenir.

Nos trois interlocuteurs sont maintenant bien informés sur ce que nous sommes et ce que nous faisons.

Attendons la suite.

Lou Capdau

 

Partager sur :

Infos de l'auteur

Laisser une réponse