MJC du Laü - 81 avenue du Loup - 64000 PAU - Tél. : 06 22 11 67 43 - ibg.secretariat@orange.fr

Au Nabeth Françoès !

0
Au Nabeth Françoès!
Après le « Yan Petit qui dance », on pourrait demander à Alexis de nous distraire avec un François qui rit François qui pleure (si ce jour-là La Muse Mayrane est avec lui).
Les propos de Françoès Vairon portent toutes les contradictions propres à ce fameux « centre mou » que personne n’arrive à situer sur l’échiquier politique. J’en ai compté ces derniers temps près d’une demi-douzaine! De quoi y perdre son latin et celui des autres!
Ainsi nous pouvons lire, « béarnisants », « occitanistes », « béarnais », « occitans ». On lit aussi que la « famille occitane  » est « la famille des langues d’oc » (au pluriel! sic!) et que ce qui est transmis dans les calandretas c’est du Béarnais mais « sous le nom générique d’occitan » (dommage que ce ne soit pas remboursé par la Sécurité Sociale, alors que c’est prescrit par les Docteurs ès occitan) qui n’est pas « une langue artificielle ». Et côté artifice, le François il s’y connait, même s’il y a quelques temps que le feu semble éteint!
 Et il finit en digne successeur d’Henri IV, Lou Nouste Françoès se verrait bien en Maire de Pau (au minimum et par défaut), prenant un arrêté municipal pour mettre fin aux guerres de religion qu’il a lui même attisé en devenant l’un des parrains de ce fameux « opérateur régional « , l’Inoc (qui a un site internet en panne depuis des mois, sûrement un manque budgétaire…). Il en appelle à ses amis, mais lesquels?
 Alors s’il veut sauver « nos langues » (encore au pluriel?), il serait temps qu’il y retrouve son latin et sa musique; et qu’il abandonne le Se canti (générique) pour Aqueres Mountagnes (authentique).
 Mais je crains que pour lui, elles ne soient « tan hautes » qu’elles ne s’abaisheran pas! Le Gave de Pau n’est pas un nouveau Rubicon (en un seul mot!).
 Il est pas donné à tous les fils de Pau de devenir un jour Roi de France car côté génétique il ne peut y avoir aucun générique!

Au Nouste Enric!

Eth Baretounés
Partager sur :

Infos de l'auteur

Laisser une réponse